L’hydrologie de surface est la science qui traite essentiellement des problèmes qualitatifs et quantitatifs des écoulements à la surface des continents. Ces problèmes se ramènent généralement à des prévisions (associer à une date une certaine grandeur) ou des prédéterminations (associer à une grandeur une certaine probabilité) de débits ou de volume en un point ou sur une surface.

D’autre part, en fonction de l’étude, l’hydrologie continentale se divise en plusieurs groupes, à savoir: l’hydrologie fluviale ou potamologie (voir fleuves et rivières ; inondation), l’hydrologie lacustre ou limnologie (voir lac, marais), l’hydrologie nivale ou nivologie (voir neige), l’hydrologie glaciaire ou glaciologie (voir glacier), l’hydrologie souterraine ou hydrogéologie (voir grotte ; karst; aquifère).

Les domaines d’application de l’hydrologie de surface sont également très variés. Parmi les plus importants et les plus classiques, on notera :

-l'étude des ressources en eaux : eau potable (exploitation des fleuves par exemple), eau pour l'industrie ;

-la lutte contre la pollution : étude des débits d'étiage (baisse la plus importante du niveau des eaux fluviales) évacuant les effluents; énergie hydraulique ;

-la navigation ;

-l'agriculture : irrigation, drainage ;

-les loisirs (plans d'eau, chute d’eau) ;

-le transport solide (dépôt ou érosion) ;

-la sécurité des biens et des personnes (protection contre les crues).  

Ce Cours d’Hydrologie sera articulé en quatre chapitres :

Ø  Le ‘CYCLE HYDROLOGIQUE ;

Ø  Le ‘BASSIN VERSANT ET SON COMPLEXE ;

Ø  L’HYDROLOGIE DE SURFACE ;

Ø  Les ‘MESURES HYDROLOGIQUES.